PORT DE SAINT-JEAN-CAP-FERRAT

LA CAPITAINERIE DE SAINT-JEAN-CAP-FERRAT : DES PROJETS AMBITIEUX

La gestion du Port, qui est une délégation de service public, est assurée par la Société Anonyme du Nouveau Port de Saint-Jean-Cap-Ferrat administrée par un conseil d’administration. L’équipe opérationnelle se compose d’une Directrice Générale, d’un maître de port principal, d’un comptable, d’une assistante de direction et de huit agents portuaires. L’autorité délégante est la Métropole Nice Côte d’Azur. Les fonctions premières de la Capitainerie sont l’accueil des navires, la gestion du plan d’eau et la sécurisation du site.

Dans les mois à venir, le port connaîtra des changements d’envergure. Nous avons demandé à Virginie Fabron de nous dévoiler les détails des projets. Rencontre avec la Directrice Générale :

Le Petit Journal : la réhabilitation et la modernisation du port de Saint-Jean semblent être à l’ordre du jour, pouvez-vous nous en dire plus sur les objectifs, à l’aune des projets validés ?

Virginie Fabron : Le port de Saint-Jean-Cap-Ferrat est riche de son histoire. Une histoire que nous continuons d’écrire, artisans, commerçants, pêcheurs, plaisanciers, familles, nous tous qui vivons le port au quotidien. La question qui est à se poser est bien entendu : comment dynamiser le port de Saint-Jean-Cap-Ferrat ? Mais aussi comment lui permettre de se développer et de se moderniser, en conservant toute son authenticité ?

Le petit Journal : quel est le calendrier des travaux ? Et quels sont les enjeux ?

Virginie Fabron : les travaux que nous initions vont naturellement apporter un nouvel élan et engendrer une nouvelle dynamique. L’année 2016 marque le coup d’envoi des travaux pour une durée de quatre ans, soit quatre hivers. Les travaux de rénovation complète de la capitainerie qui accueille les plaisanciers ont d’ores et déjà débuté, ainsi que ceux des sanitaires. De nouveaux sanitaires sont également créés au niveau du quai des commerces. Début avril a débuté le chantier de la réhabilitation de la cale de halage et de la création de l’aire de carénage dans le Vieux-Port. Nous travaillons en parallèle à la remise en fonction de la grue d’ici la fin des travaux pour un usage exclusif destiné à l’Union des Pêcheurs Plaisanciers de Saint-Jean et aux pêcheurs professionnels. Le chantier de l’extension du cabanon de l’UPPSJ a également démarré en avril 2016, et l’habillage des deux algécos à l’entrée du port est prévu pour ce printemps.

Les travaux sur le plan d’eau avec la réfection démarreront eux en automne 2016 et seront aménagés en 3 phases (toujours durant l’hiver) :

  • Phase 1 : réfection du quai des commerces avec la création d’une réelle zone piétonne, réfection du quai 1 et 7, construction du futur quai 4 et des appontements 2A et 3A.
  • Phase 2 : construction des appontements 2B et 3B, réfection du revêtement de la grande jetée et reprise des réseaux.
  • Phase 3 : Vieux-Port : démolition de l’ensemble des pontons existants et repositionnement des pontons flottants sur les quels l’ensemble des plaisanciers trouvera un poste d’amarrage.

Le Petit Journal : qu’est-ce que cela va changer pour l’identité du port ?

Virginie Fabron : dans un deuxième temps, il s’agit de réinventer nos fondamentaux bien que le port de Saint-Jean n’ait pas besoin d’une nouvelle identité. C’est pourquoi notre défi réside dans notre capacité collective à le revaloriser. L’idée étant de veiller à maintenir l’image du port tout en mettant en avant ses atouts. Cela passe par le développement d’une réelle synergie avec la ville. Et nous travaillons d’ores et déjà de concert avec la Mairie pour développer ensemble une vision commune. Ces fondamentaux se traduisent aussi par la valorisation du patrimoine maritime car il est important de maintenir les activités liées à la pêche et à l’artisanat. Nous devons être à l’écoute des besoins des pêcheurs professionnels et des artisans afin de leur permettre de travailler dans les meilleures conditions possibles. Cette valorisation du patrimoine se traduit également en mettant à l’honneur les navires de tradition. Un espace leur sera réservé sur le port, ce qui, nous le souhaitons, apportera de l’attractivité à l’ensemble de la commune. Notre port est réputé mondialement, il reste un lieu de vie, et les grands travaux que nous menons, font que nous pouvons clairement nourrir de belles ambitions pour son avenir. Le président Monsieur Yves Corée Debomy, l’ensemble du conseil d’administration et moi-même, sommes ravis de pouvoir contribuer au développement du Port de Saint-Jean-Cap-Ferrat et à sa rénovation, aux côtés d’une équipe aux grandes qualités humaines et professionnelles.

Extrait Le Petit Journal de Saint Jean

Petit Journal travaux du port 2016